Aprés une carrière de musicien de jazz et de rock, Thierry Camacho entre au conservatoire de Nîmes en 1989 dans la classe de Daniel Salas et se découvre une vocation d’artiste lyrique. Il travaille ensuite avec Andrea Guiot au C.N.R de Toulouse, Uel Deane et Lise Arséguet.

Son répertoire se compose en grande partie de musique sacrée dont il a chanté les œuvres maîtresses comme le Requiem de Mozart, Élias de Mendelssohn, la Passion selon Saint Jean de Jean-Sébastien Bach, la Création de Haydn, accompagné par l’OLRAP, dirigé par François-Xavier Bilger, l’Enfance du Christ de Berlioz sous la direction de Jean-Sébastien Béreau, le Messie de Händel sous la baguette de Bruno Verdier ou encore la Fantaisie pour piano, chœur et orchestre de Beethoven avec Brigitte Engerer au piano et dirigé par Philippe Bender.
Il participe aussi à des productions d’opéra, comme la Finta Semplice de Mozart dans le rôle de Don Polidoro à Aix en Provence, dirigé par Annick Minck ou le Don Quichotte chez la duchesse de Boismortier, dans le rôle-titre, dirigé par Guy Laurent, directeur musical des Festes d’Orphée.

Thierry Camacho

Il affectionne la mélodie française (Poulenc, Fauré, Debussy), le lied (Beethoven, Schubert, Schumann) qu’il travaille avec Michel Piquemal. Il est lauréat du concours de chant lyrique d’Alès et du concours oratorio-mélodie de Clermont-Ferrand. Il est professeur de chant diplômé d’état depuis 2007.

En parallèle à sa carrière de chanteur classique, Thierry Camacho est aussi membre du groupe pop rock British legend et chante au sein du quartet jazz NKC project ainsi qu’au sein de l’octet Au fil du jazz.