Mélopées hébraïques à Lyon (69)

Affiche-Melopees_hebraiquesVendredi 8 mars prochain, en compagnie du violoncelliste Pascal Coignet, Les Zéphyrs auront le plaisir de jouer le récital Mélopées hébraiques au restaurant L’Opéra-Bouffe à Lyon.
La soirée se répartira en quatre intermèdes musicaux entre-coupés des délicieux plats aux saveurs italiennes concoctés avec soin par le chef Jean-Baptiste Magno. Ce sera également l’occasion de retrouver Jérôme Sabatier, notre sommelier préféré, amateur éclairé de musique et, particulièrement, de chant lyrique. Lors de ce dîner-concert, nous interprèterons des pièces de Ravel, Stutchevsky, Chostakovitch ou encore Bloch. Dans certains morceaux de notre programme, ces compositeurs se sont inspirés d’airs de la liturgie hébraïque et les ont magnifiquement transcendés. Pour d’autres, ils ont écrit des œuvres qui nous plongent au cœur de l’âme profonde et tourmentée du peuple hébreu, à travers une musique aux accents mêlés de douceur, d’amertume et de tendresse.

Si vous êtes sur Lyon ce soir-là, nous serons heureux de partager avec vous l’accueil chaleureux et convivial de nos hôtes, leur cuisine italienne raffinée et les musiques complexes et touchantes choisies pour cette soirée.

Voici le lien vers la carte du moment : cliquez ici!

Et le détail de notre programme : Programme Mélopées hébraiques

Renseignements et réservations impératives par téléphone :
L’Opéra-Bouffe
2 bis, rue Verdi
69001 Lyon
04 78 30 64 02
http://www.opera-bouffe-lyon.fr/

De la mélodie à la chanson française au Clap, Pransles (07)

DSC_8185bis
Photo C. Barrat

Dimanche 18 novembre 2018 à 17h, en compagnie du public du Clap, dans le village de Pransles, notre duo aura le plaisir d’interpréter des œuvres de quatre compositeurs « classiques ». Celles-ci retracent l’évolution De la mélodie à la chanson française.
Le récital débutera avec Fauré et Poulenc, compositeurs emblématiques du style de l’art de la mélodie. Tant Poulenc que Satie, ont écrit à la fois des mélodies et des chansons. Dimanche, vous pourrez entendre le contraste surprenant entre ces deux styles composés chaque fois, avec beaucoup de soin, d’élégance et de finesse. Pour terminer, nous illustrerons les influences de ces compositeurs sur leurs contemporains étrangers. Nous interprèterons quelques chansons en français de Weill, écrites lors de son séjour à Paris en 1933.
En cette année du centenaire de la mort de Debussy, nous profiterons de ce concert pour lui rendre  hommage et faire une surprise à nos hôtes Sylvie et François, que nous avons tant de plaisir à retrouver!

Durée 70′
Plus de détails sur ce récital en cliquant ici :
De la mélodie à la chanson française

Sur réservation
Renseignements :

06 33 70 39 20
info.leclap@gmail.com

Le Souffle de l’ange à L’Opéra-bouffe (69)

_00018

Vendredi 25 mai 2018 à 20h, nous aurons le plaisir de retrouver nos amis Jérôme Sabatier et Jean-Baptiste Magno dans leur restaurant lyonnais l’Opéra-bouffe. Lors de cette soirée, entre les mets raffinés de tradition italienne concoctés par les soins de Jean-Baptiste, nous interprèterons une majeure partie de notre récital Le Souffle de l’ange. Les lieder de Brahms, Wolf, Schubert, Strauss et Wagner coitoieront des saveurs piémontaises, napolitaines, siciliennes et bien d’autres encore. Si l’idée de noyer vos tourments d’âmes, votre « Sehnsucht« , en dégustant un merveilleux Prosecco ou un Etna rosso vous chavire, soyez les bienvenus!

La carte du moment de l’Opéra bouffe en un clic!

Plus de détail sur Le Souffle de l’ange à :
https://leszephyrs.com/le-souffle-de-lange/

Renseignements à :
L’Opéra-bouffe
2 bis, rue Giuseppe Verdi
69001 Lyon
04 78 30 64 02
http://www.opera-bouffe-lyon.fr/

Le Souffle de l’ange à Grâne (26)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vendredi 4 mai 2018 dernier, nous avons eu la joie de partager notre récital du Souffle de l’ange avec le public de Grâne. L’écoute attentive de l’assistance nous a accompagnée et fut une douce source d’inspiration. Les lieder de Brahms, Wagner, Wolf, Schubert et Strauss ont dessiné leurs volutes sur les murs du Temple et ont fait résonner leurs sonorités romantiques et rêveuses. Sylvie-Claire a lu avec inspiration quelques poèmes de Rainer Maria Rilke extrait des Elegies de Duino afin d’ajouter une touche d’évasion onirique à la soirée.
Pour les passionnés, voici un extrait de la première Elégie :

« Qui donc dans les ordres des anges
m’entendrait si je criais ?
Et même si l’un d’eux soudain
me prenait sur son cœur :
de son existence plus forte je périrais.
Car le beau n’est que le commencement du terrible,
ce que tout juste nous pouvons supporter
et nous l’admirons tant parce qu’il dédaigne
de nous détruire.
Tout ange est terrible. »

Merci à Joël de Grâne pour les photos ci-dessus! Et merci à Henk Van den Brink et à toute l’équipe des Concerts du vendredi au Temple de Grâne pour leur accueil!

Plus de détail sur Le Souffle de l’ange en cliquant : ici!