Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tourments d’amour est le tout premier projet des Zéphyrs. Il a été conçu en trio avec le ténor Thierry Camacho. Il réunit des Liebeslieder, chants d’amour, autour de deux cycles de lieder de Beethoven et de Schumann. D’autres lieder de Schubert et de Beethoven accompagnent ce programme.

Le cycle An die ferne Geliebte (A la Bien-Aimée Lointaine), opus98 que Ludwig Van Beethoven compose entre 1815 et 1816 comprend six lieder sur des poèmes d’Aloys Jeitteles. La personne qui se cache derrière cette bien-aimée lointaine reste un mystère à jamais enfoui dans le cœur de Ludwig Van Beethoven. Les vers de ce cycle sont d’autant plus touchants quand ils sont mis en parallèle avec la vie du compositeur qui ne s’est jamais marié…

Ce cycle est l’unique cycle de lieder que Beethoven ait composé. C’est également le premier cycle décisif dans l’histoire du lied. En effet, ce fut un modèle pour Schubert et pour Schumann. La voix s’émancipe de son accompagnement. L’architecture est fondée sur un rapport thématique entre le premier et le dernier lied, une symétrie de tonalité et l’emploi d’interludes pianistiques qui permettent d’unifier l’ensemble.

Le cycle Frauenliebe und Leben (L’Amour et la Vie d’une Femme), opus 42 de Robert Schumann fut composé les 11 et 12 juillet 1840, deux mois avant son mariage tant espéré et attendu avec Clara Wieck « sa bien-aimée lointaine ». Il choisit des poèmes de Chamisso, décrivant à travers des romances de style Biedermeier, les différentes étapes de la vie d’une femme, de la naissance extasiée de l’amour dans le cœur d’une jeune fille jusqu’au deuil de l’époux adoré; projection en quelque sorte du destin de Clara.
L’influence de Schubert peut être décelée, -dans le principe narratif, par exemple-, mais c’est surtout l’ombre du cycle de Beethoven qui plane sur la structure même, comme en témoigne le retour, et de la tonalité initiale, et du thème du premier lied dans la conclusion du piano. Schumann fait même une citation d’un thème du cycle An die ferne Geliebte dans le sixième lied.

Pour parcourir les morceaux de ce concert, voici notre plaquette :
Les Zéphyrs – Tourments d’amour

Durée : 70 minutes environ
Pour nous contacter : cliquez ici!